LES MOKEUS D’ GINS... LES PIEDS DIN L’ PLAT !

mardi 7 février 2017
par  Alain

DIMINCHE 12 D’FÉVÉRIER À 16H ESPACE ANDRÉ MALRAUX À SAINT-AMAND

  • Max-André Lézy, par ailleurs chanteur et musicien du groupe Al orti proposera des pastiches (rien à voir en "patois" avec pastis) de fables de La Fontaine, sans parler de L’épinoche qui a intravé l’port de Roubaix : un Pagnol du Nord.
  • L’petit capiau rouch" et l’lief et l’tortue permettent à Christian Bastien de parodier Perrault et La Fontaine et, avec Conflit d’génération de Bertrand Cocq, conservera son style truculent.
  • Gildo, Sérial Crieur, évoquera, sans humour noir, nos célèbres chicons avec Finis tes chicons comptine électro-humoristique puis deviendra plus satirique avec Lettre à ch’persidint à propos des cultures.
  • Alain Guillemin se cache derrière les cabotans ou bolomes du Théâtre Louis Richard pour avoir l’air sérieux tandis que ses personnages jouent leur rôle traditionnel de mokeus d’gins. Encore plus haut que les picardisants de Picardie ou du Nord/Pas-de-Calais, des Hauts de France, donc, il y a ceux du Hainaut picard belge ! Jean-Paul Martin de Tournai décrira la visite d’un juge de paix dans un village et chantera sur un thème toujours plaisant, le mariage. Pierre et Jacqueline Noël, eux non plus, ne nous regarderont pas de haut.
  • In ardéchint gramin et, avec Mario Dario, drot dins s’bottine d’Italie, in s’ramintuvera que l’picard ch’est eune langue romane. Promenade du travail aux vacances entre des suées ironiques et des baignades humoristiques avec quelques éclaboussures sur les élections : foke pou in rire !
  • Avec Clara et Bistoule du Théâtre Buissonnier de Cambrai nous terminerons notre balade avec nos mokeus d’gins in faijant keuète.